Bibliographie


Ouvrages


Revues


Articles de presse


Colloques et discours


Internet


Résumé

La diplomatie est la mise au monde des Etats, leur représentation symbolique au sein de l'espace public international. Les luttes d'influence et de pouvoir entre les grandes nations de la planète ont toujours traversé et structuré cet espace politique. Or, depuis une dizaine d'années, ce mouvement semble s'accélérer, porté par le phénomène complexe et croissant de la mondialisation. Dans ce nouveau contexte, on peut observer l'émergence de nouveaux acteurs et de nouveaux enjeux.

Ainsi les « mouvements citoyens » naissants, comme les représentations culturelles diplomatiques s'appliquent à défendre un droit nouveau des peuples, celui de la liberté de leurs imaginaires. En effet, la mondialisation des productions des industries culturelles, dominée par le marché d'exportation américain est souvent vue, à juste titre, comme antagoniste à la pérennité de la diversité des cultures. Les productions cinématographiques des autres Etats ayant de plus en plus de difficultés à survivre sur le marché mondial du film.

D'autre part, le contexte international, issu des bouleversements politiques et stratégiques du XXème, ne laisse aux nations que peu de champ d'action au sein de l'espace public international. La culture apparaît alors comme un des derniers vecteurs d'influence, c'est à dire dernier mode d'expression international. Consciente de ce nouvel enjeu de géopolitique de la culture, la France, la première, met en oeuvre une politique culturelle internationale afin de soutenir son poids politique à travers le monde, c'est la diplomatie culturelle.

Outil de visibilité, la diplomatie culturelle s'efforce de promouvoir les créations artistiques françaises de par le monde. Outil politique, elle prend une part de plus en plus conséquente et de plus en plus active au sein de la politique internationale de la France. Fondée sur la réciprocité entre les nations et la coopération bilatérale, la diplomatie culturelle oeuvre à la stabilité des relations internationales et soutient de nouveaux enjeux à valeur universelle.

Ainsi, en défendant la place de sa culture sur la scène internationale, la France promeut l'idée de la diversité culturelle, c'est à dire du respect des autres et de leurs choix d'organisation sociale de leur société, de leur modèle de développement, de la langue qu'ils désirent parler. Cette ambition de pluralisme culturel se traduit, en termes politiques, en une aspiration à un monde multipolaire, c'est à dire dont les forces d'influence et de pouvoir seraient redistribuées.

La diplomatie culturelle est donc une discipline émergente et prometteuse en terme de politique internationale. L'exemple des Etats-Unis en étant, actuellement, le plus abouti, c'est d'après son exemple que nous fonderons notre étude.


[Précédent]